Les echanges avec la Catalogne
810 ans se sont écoulés depuis que la communauté juive de Béziers s'est réfugiée en Catalogne en 1209 à la suite de la Croisade
des Albigeois.

Fin 2018, nous avons retrouvé la pierre gravée par les exilés, qui se trouvait sous la protection de l'Evêché, au musée-trésor de la paroisse
de Sant Estève d'Olot.


Des liens étroits et permanents se sont créés entre le Département des services pédagogiques du Patrimoine culturel de l’Evêché,
et l’association Mémoire Juive de Béziers. 

La Pierre d'Olot dans son nouvel écrin du musée-trésor de Sant Estéve
En renouant avec ce passé commun, nous collaborons ensemble à un travail de recherches, de partage d'informations, et de valorisation de nos découvertes par des publications et l'animation commune de conférences en France et en Catalogne.
Nous sommes également en contact avec le musée juif de Gérone.

La ville d'Olot a créé un nouveau musée-trésor qui accorde une place d’honneur à la pierre hébraïque.
Une copie de celle de Béziers lui sera bientôt adjointe, ainsi que des panneaux retraçant l’histoire des réfugiés de la communauté juive.

Le 27 mars 2019, les représentants de la communauté juive et le maire de la ville de Béziers ont été reçus à la mairie d'Olot, lors de l'inauguration du nouveau musée-trésor