GENESE D’UN LOGO
 Il est facile d’identifier dans notre logo un sefer Torah, ou rouleau de Torah, copie manuscrite de la bible hébraïque, qui correspond aux 5 livres de l’ancien testament. 
En revanche, la lecture de l’inscription en hébreu peut être beaucoup plus ardue. Nous vous en donnons aujourd’hui la signification. Mais pour cela, il nous faut d’abord vous raconter une histoire. 
Au Moyen Âge classique, période ô combien bénie pour les juifs de Béziers, le nom qu’ils donnaient à la ville en hébreu était « Beders ». Ils se donnaient alors eux-mêmes le nom de Bedersi, tels les célèbres Abraham et Jedaiah Bedersi, auxquels nous consacrerons bientôt un article.  
Nous pourrions gloser à l’envi sur l’origine du nom « Beders », et sur ses liens, notamment, avec l’occitan, mais ce n’est pas notre propos aujourd’hui. 
Or donc, cette paix et cette prospérité qui s’épanouissaient sous la dynastie des vicomtes de Trencavel prit fin brutalement en 1209, lors de la croisade albigeoise de sinistre mémoire. 200 juifs périrent lors du sac de la ville. Mais 200 autres s’étaient réfugiés à Carcassonne avec Trencavel. Juste avant la chute de la ville, suivie de la mort du jeune vicomte, les juifs, s’étaient, semble-t-il, enfuis avec une partie de la population, par les souterrains menant à l’extérieur des remparts. Ils firent le choix de se réfugier en Catalogne, sur les terres du roi d’Aragon. Après certainement un passage à Gérone, ils décidèrent de s’installer à une cinquantaine de kilomètres, dans la petite ville d’Olot. Là, ils reformèrent une communauté regroupée autour d’une synagogue dont ils gravèrent la dédicace en hébreu dans une pierre de marbre. 
Cette pierre, qui porte la date de 1209 présente cette particularité extrêmement rare, de comporter un nom de lieu. Or le nom de la ville, gravé dans la pierre, n’est pas celui de Olot, mais celui de Béziers, « Beders », qualifiée de « grande ville », dont « les chœurs louaient le Seigneur », et dont les juifs gardaient la nostalgie. Cette pierre a été retrouvée. Nous vous conterons une autre fois les péripéties extraordinaires qu’elle a vécues. Pour nous, elle a été à l’origine d’une formidable aventure, et d’une belle rencontre avec nos amis catalans. Nous avons créé un véritable lien fraternel, et travaillons ensemble pour faire avancer la connaissance sur les relations entre les juifs du Languedoc et de Catalogne et sur les « pierres jumelles » de Béziers et d’Olot. C’est cette rencontre qui a été à l’origine de la création, fin 2018, de l’association Mémoire Juive de Béziers, et de la conception de son logo. 
Il nous paraissait très important, nous considérant nous-mêmes comme les « nouveaux Bedersi », que notre logo porte le nom de cette ville à laquelle nos lointains ancêtres étaient si attachés. Une ville dans le passé, le présent et le futur de laquelle nous voulons nous inscrire aujourd’hui. 
FAIT REMARQUABLE : nous avons commencé à travailler avec la chargée de mission « Ville d’Art et d’Histoire » de la Municipalité de Béziers, au fléchage de tout le patrimoine juif de la ville, en harmonie avec le fléchage « touristique », à ceci près que sur toutes les flèches et plaques du circuit du patrimoine juif, c’est ce logo qui sera apposé.